GeoConcept présente son rapport annuel de Tendances sur le Géomarketing

Par Estelle Schomann :: 27/07/2007 à 10:05 :: Methodes et etudes marketing

Après l'article Le géomarketing : définition et origine, voici un communiqué de presse de Geoconcept qui fait le point sur les tendances du Geomarketing. Très interessant... Bonne lecture !

 

L’engouement pour le Géomarketing se confirme. Après avoir soulevé de nombreuses questions et éveillé une certaine attente depuis le début des années 90, cette discipline est aujourd’hui devenue incontournable dans la réflexion stratégique et opérationnelle de nombreuses entreprises et organisations.

Paris, le 21 juin 2007 : GeoConcept SA, concepteur leader de technologies d’optimisation cartographiques pour les professionnels, présente la deuxième édition de son Rapport sur les Tendances du Géomarketing. Réalisé grâce à l’analyse de questionnaires remplis par les participants des 4èmes Assises du Géomarketing, organisées le 20 mars dernier à Paris par Business Expression, il propose, une fois encore, de faire la lumière sur les perceptions, usages et attentes dans ce domaine et pour la première fois, de présenter les profils des sociétés intéressées par la discipline.

 

Le Géomarketing : Effet de mode ou réel engouement ?

La présence croissante du GPS dans le paysage technologique a permis à un très large public de se familiariser avec les informations géospatiales. Les technologies deviennent donc abordables, plus seulement réservées aux spécialistes. On constate en effet que 90% des personnes interrogées se déclarent familières avec le concept de Géomarketing (contre 82% l’an passé).

Dans le cadre de son utilisation, le Géomarketing est toujours considéré comme un véritable outil d’analyse par la majorité des sondés (76%) et comme un outil d’amélioration des performances (67.5%). Il se confirme également être un puissant outil de communication (+ 16.6% par rapport à 2006). Phénomène plus nouveau, il se présente désormais comme un outil de simulation (33.75%). Cette tendance démontre certainement que les professionnels ont davantage pris conscience de l’utilité des nouvelles fonctionnalités permettant de réaliser des analyses plus poussées (analyses prédictives) et de simuler sur la carte l’impact de leurs hypothèses avant qu’elles ne deviennent de vraies décisions. Ainsi placé au rang d’outil d’aide à la décision, le Géomarketing semble mériter, au vu des chiffres évoqués, une communication continue afin d’être largement adopté.

Plus qu’un effet de mode, le Géomarketing suscite désormais un réel engouement puisque 78% des sondés déclarent avoir déjà utilisé directement ou indirectement cet outil (+16.2% par rapport à 2006). Parmi eux, 37.5% l’ont exploité pour optimiser le maillage d’un réseau de points de vente. 31.3% l’ont utilisé pour établir des ciblages précis lors d’opérations de Marketing Direct, 22.5% l’ont employé dans le cadre de leur actions de communication interne et externe, 20% lors de calculs d’objectifs de détermination de territoires de vente, et enfin, 11% pour adapter leur offre au profil des consommateurs. On constate donc qu’au final, les principales tendances d’exploitation de 2006 se confirment, avec néanmoins une nouvelle donne puisque l’emploi d’outils de Géomarketing lors d’actions de communication croît de près de 8% par rapport à l’an passé. Venant ainsi conforter l’idée, évoquée précédemment, que le Géomarketing tend à se rapprocher du Décisionnel.

Le Géomarketing : Un outil qui allie fiabilité et performance

Hier simple science représentative, le Géomarketing mélange aujourd’hui algorithmes et solutions de cartographie, permettant d’obtenir des données beaucoup plus fines et donc de fournir des analyses plus pertinentes. Ceci expliquant sûrement le fait que près de deux utilisateurs de solutions de Géomarketing sur trois estiment que les résultats obtenus sont conformes à leurs attentes (contre un peu moins d’un sur trois lors de la précédente édition). De fait, on constate qu’un tiers des sondés souhaite adopter des solutions à plus forte valeur ajoutée (prédictif, simulation…), qu’un cinquième aimerait déployer les solutions auprès des opérationnels et enfin 10% les développer en interne.

Du côté des bénéfices liés à l’utilisation du Géomarketing, l’étude confirme que le principal avantage escompté est l’optimisation de la prospection, rendue possible grâce à des actions de conquête mieux ciblées; le critère recueille en effet 68.75% de réponses des personnes interrogées. Suivent, dans le même ordre que pour l’édition 2006, le gain de temps (50%), permettant une amélioration de la productivité, les économies (42.5%), réalisées grâce à l’optimisation des coûts de distribution et de conquête et enfin, la fidélisation de la clientèle (22.5%), récompense logique de l’adaptation précise de l’offre aux besoins des consommateurs locaux.

Le Géomarketing pour tous

Les utilisateurs du Géomarketing proviennent d’horizons variés, principalement du secteur commerce/distribution (23% des présents lors des Assises du Géomarketing), de la banque/finance/assurance (16% des participants) et des industries (13.5%). Plus précisément, ce sont généralement des personnes rattachées à la direction commerciale ou marketing de leur société, bien que tout manager de magasin ou membre d’une équipe commerciale soit aussi habilité, dans le cadre de sa mission, à utiliser des outils de Géomarketing.

Communiqué Geoconcept

Estelle

Lire aussi :

Le géomarketing : définition et origine

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://mixmarketing.zeblog.com/trackback.php?e_id=230301

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


  '0@1J' />
Le Blog du Marketing Stratégique et opérationnel (Mix Marketing) - Blog créé avec ZeBlog
magazine - référencement
Referencement gratuit Ce site est proposé sur plus de 500 moteurs et annuaires